Dans sa tête, on se sent avancer...  en tout cas, on sent que ça avance, et que des fois ça recule aussi. Pendant 8 jours on va se sentir fort et gagnant, et puis les 15 jours qui suivent on va passer notre temps à se demander quand le monde va s'écrouler. Et on a qui pour nous souenir ? Les enfants qui sont trop petits, un chéri qui n'est pas toujours là et qui apporte qqfois son lot de stress (ou son lot de réconfort)... C'est tout. Les parents, ils ont leurs problèmes et c pas la peine d'en rajouter (en plus ça les rend agressifs quand on leur dit qu'on est mal). La famille, j'en ai pas des masses... les cousins lointains qui sont proches mais pas présents vue la distance, la grand-mère qui vit sur la planète "hein que tu es heureuse et que tu vas bien ?!" à ne pas contrarier. Le frangin qui dit "moi, je veux rien savoir, mes problèmes me suffisent. Ma soeur, bonne idée, mais j'en ai pas...

Et les amis... bin j'en ai pas... Si j'en ai, mais des  "faut qu'on se voie", mais on fixe pas de dates, des fois qu'on en trouve une... Ou tiens, je prends des nouvelles de Tilou parce que je te vois, mais sinon, j'en prends pas...

Les coups de fil juste pour dire, salut, comment tu vas en ce moment, juste un petit coucou comme on bosse à côté, ou ça te dit une balade ? J'en ai jamais. Je ne suis pas intéressante, je suis l'amie d'une de leurs amies, la belle-soeur obligée, l'ex du super pote qui a perdu les pédales (quoique... peut-être que j'ai toujours été chiante à mourir et qu'il a supporté ça déjà assez longtemps...) Qu'est ce que j'en sais, moi. Je suis juste la cocue qui fait pitié et qu'on ne raye pas de la liste d'amis par compassion peut-être.

S'il est parti, c'est que je devais être ennuyeuse à mourir, je devenais moche avec l'âge, j'avais perdu mon insouciante jeunesse, j'avais un balai dans le c..., je ne rigolais pas aux blagues crasseuses... Alors comment avoir des amis si on n'arrive pas à garder son mari au bout de 12 ans de vie commune... Je ne traine pas mes boulets, je dois être un boulet.

Quand t'as pas d'amis, paye toi un psy... Au moins il t'écoute...